Navigation – Plan du site

Aménagement d’ossuaires dans le baptistère paléochrétien de Brioude (Haute-Loire) :  sélection, tri des ossements et relation À l’Âge au décès

Ossuary organisation in the paleochristian baptistery at Brioude (Haute-Loire), France: the relationship between age-at-death and skeletal element sorting and selection
A. Thomas, F. Gauthier, E. Gatto et P. Murail

Résumés

Le baptistère de Brioude constitue actuellement un ensemble unique en Auvergne. Intégré au sanctuaire de Saint-Julien au début du haut Moyen âge, il présente des sépultures installées intra muros au moment de son fonctionnement, fait exceptionnel en Gaule mérovingienne. La datation particulièrement bien établie de l’ensemble des vestiges et, par conséquent, du rythme des changements qu’ils ont subis, a permis d’identifier deux phases funéraires : la première, datée du VIe s. ap. J.-C., est contemporaine de l’utilisation du baptistère. La seconde, désigne l’ensemble des sépultures installées dans le niveau de démolition du baptistère sur les tombes précédentes ; elles sont associées à un nouvel édifice élevé sur l’emprise du baptistère au début du VIIe s.

L’analyse du fonctionnement de l’ensemble de cet espace funéraire a permis d’identifier une étape charnière entre ces deux principales phases chronologiques. Celle-ci correspond au réaménagement de plusieurs sépultures appartenant à la première phase, en raison de la construction de l’édifice funéraire remplaçant le baptistère. Ces perturbations ont entraîné le déplacement ou la destruction partielle de certains sarcophages. Une partie des ossements ainsi exhumés a été rassemblée en ossuaires.

Trois ossuaires ont été mis au jour dans une fosse creusée dans le sol de la salle baptismale. La présence de liaisons ostéologiques de deuxième ordre entre ces différents ensembles démontre, d’une part, que leur mise en place résulte d’un processus unique, d’autre part, que la distribution de l’ensemble des vestiges osseux n’a pas été aléatoire. En effet, une sélection et un tri d’os matures en fonction de leur catégorie (os longs, blocs cranio-faciaux et os de petite et moyenne tailles) ont été réalisés et répartis en trois dépôts distincts. Nous constatons en outre, que les os pairs non matures ont été répartis dans deux ossuaires. Enfin, l’estimation de l’âge de ces jeunes sujets les place majoritairement parmi la classe des 5-9 ans, individus d’ailleurs absents du reste de l’espace sépulcral. Ces résultats laissent envisager l’existence d’une zone originelle réservée à cette classe d’âge au décès de la population, détruite lors de la construction du bâtiment de la seconde phase.

Ossuary organisation in the paleochristian baptistery at Brioude (Haute-Loire), France: the relationship between age-at-death and skeletal element sorting and selection

The baptistery of Brioude is today a unique monument in Auvergne. It was associated with the sanctuary housing the relics of Saint Julien, which dates to the early Middle Ages. During its period of use, the baptistery provided for intra muros burial. This is a unique occurrence in Merovingian Gaul.

Two phases of funerary use could be identified from the regularity with which the remains had been treated. The first, dating from the 6th century AD, is contemporary with the use of the baptistery. The second dates from the middle of Merovingian period (from the 7th century A.D.) and is associated with the building of a new structure on the site of the baptistery. This structure was accompanied by burials placed directly over those of the previous phase. The analysis of spatial relationships among burials enabled us to identify a transitional stage between these two phases. This stage was identified on the basis of the disturbance of several burials belonging to the first phase, subsequent to the construction of the structure of the second phase. These disturbances led to the displacement of partial destruction of some sarcophagi and the inclusion of some disturbed skeletal remains in ossuaries.

Three ossuaries have been discovered under the floor of the baptistery. The identification of osteological relations of the second order among these different groups demonstrates that, first, the three ossuaries resulted from a single action and, second, the distribution of skeletal elements was not random but that selection and sorting of adult bones had been carried out according to their anatomical type (long bones, cranium, small and middle-sized bones), and these had been separated into three different deposits. Furthermore, we noted that paired immature skeletal elements were divided between two ossuaries. Finally, the age assessment of these young individuals classified them into the 5-9 age category, a group that was absent from the rest of the burial area. These results lead us to hypothesize that there had once been a burial area reserved for this part of the population. This area seems to have been destroyed during the construction of the second phase structure.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

A. Thomas, F. Gauthier, E. Gatto et P. Murail, « Aménagement d’ossuaires dans le baptistère paléochrétien de Brioude (Haute-Loire) :  sélection, tri des ossements et relation À l’Âge au décès », Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 21 (1-2) | 2009, mis en ligne le 07 juin 2010, consulté le 21 août 2017. URL : http://bmsap.revues.org/6464

Haut de page

Auteurs

E. Gatto

UMR 5199, PACEA, Laboratoire d’Anthropologie des Populations du Passé, Université Bordeaux 1, avenue des Facultés, 33405 Talence Cedex, France et Institut National de Recherche Archéologique Préventive, Auvergne, 13bis rue Pierre Boulanger, Le Brézet, 63100 Clermont Ferrand.

Articles du même auteur

P. Murail

UMR 5199, PACEA, Laboratoire d’Anthropologie des Populations du Passé, Université Bordeaux 1, avenue des Facultés, 33405 Talence Cedex, France

Articles du même auteur

A. Thomas

UMR 5199, PACEA, Laboratoire d’Anthropologie des Populations du Passé, Université Bordeaux 1, avenue des Facultés, 33405 Talence Cedex, France, e-mail : a.thomas@anthropologie.u-bordeaux1.fr

F. Gauthier

Institut National de Recherche Archéologique Préventive, Auvergne, 13bis rue Pierre Boulanger, Le Brézet, 63100 Clermont Ferrand.

Haut de page

Droits d’auteur

© Société d’anthropologie de Paris

Haut de page