Navigation – Plan du site

Comparaison de deux « populations » de la deuxième moitié du Ve millénaire avant notre ère : approche anthropométrique

Comparison of two “populations” from the Fifth millenium BC: an anthropometric approach
A. Civetta, A. Schmitt, B. Saliba-serre, J.-L. Gisclon et G. Loison
p. 141-158

Résumés

Certains caractères phénotypiques des populations du Néolithique moyen, définis à partir de l’analyse de collections ostéologiques issues de fouilles anciennes, ont été récemment remis en question. Afin de mieux cerner la variabilité de forme et de format du squelette des individus du Néolithique Moyen, nous avons étudié la série de la nécropole auvergnate de Pontcharaud 2, datant de la deuxième moitié du Ve millénaire.

Les différences entre sexes, du format crânien sont limitées. En revanche, les valeurs des indices de la tête osseuse sont plus homogènes chez les hommes que chez les femmes. Le dimorphisme sexuel du format du squelette infra-crânien est prononcé et la majorité des individus masculins est robuste. Cette série a été comparée à celle du Crès, gisement contemporain, du Languedoc, sur lequel a été observé le même type de dimorphisme sexuel.

Les deux groupes se distinguent plus par le format des os longs, en particulier chez les femmes, que par leur forme. Les écarts de conformation, s’exprimant par les indices pilastrique et platycnémique, sont probablement liés au mode de vie, impliquant des modalités de mobilité et d’activités physiques différentes.

Cette étude précise et contredit certaines caractéristiques des populations du Néolithique moyen : dimorphisme sexuel du squelette infra-crânien prononcé, robustesse des individus masculins et statures variables selon la série. Compléter cette approche par l’analyse des variations anatomiques non-métriques et par l’étude de l’alimentation par les isotopes stablespermettra de préciser et d’interpréter les différences entre les populations.

Comparison of two “populations” from the Fifth millenium BC: an anthropometric approach

Recently, some phenotypic features of Middle Neolithic populations, observed on series from old archaeological excavations, have been challenged. In order to characterize skeleton size and shape variability of Middle Neolithic individuals, we studied the osteological series from the necropolis of pontcharaud 2; this site is dated from the second half of the 5th millenium and located in the “Massif central”.

Concerning the skull dimensions, differences between sexes are weak. The values of indexes are more homogeneous in males than in females. Concerning the long bones dimensions, sexual dimorphism is rather pronounced and most of males are robust.

This series was compared to the collection of one from Le Crès, a contemporary settlement in south of France. Sexual dimorphism of this group follows the same trend than the one of Pontcharaud 2. The format of the long bones best distinguishes the two series, especially in females. Differences in shape, expressed by pilastric and platycnemic indexes, are probably related to the way of life that induces different type of mobility and physical activities.

The present study showed unexpected metric features for Middle Neolithic populations: pronounced post-cranial sexual dimorphism, males’ robustness and high variability of statures. However, it is necessary to complete this research by studying non metric anatomical variation on the one hand and diet by stable isotopic analysis on the other hand; this will allow us to precise and interpret the differences between both series.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

A. Civetta, A. Schmitt, B. Saliba-serre, J.-L. Gisclon et G. Loison, « Comparaison de deux « populations » de la deuxième moitié du Ve millénaire avant notre ère : approche anthropométrique », Bulletins et mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris [En ligne], 21 (3-4) | 2009, mis en ligne le 09 juin 2010, Consulté le 31 juillet 2014. URL : http://bmsap.revues.org/6543

Haut de page

Auteurs

A. Civetta

UMR 6578, Laboratoire d’Anthropologie Bioculturelle, Faculté de Médecine Secteur Nord, Université de la Méditerranée, boulevard Pierre Dramard, 13344 Marseille CEDEX 15, e-mail : audecivetta@yahoo.fr

A. Schmitt

UMR 6578, Laboratoire d’Anthropologie Bioculturelle, Faculté de Médecine Secteur Nord, Université de la Méditerranée, boulevard Pierre Dramard, 13344 Marseille CEDEX 15

Du même auteur

B. Saliba-serre

UMR 6578, Laboratoire d’Anthropologie Bioculturelle, Faculté de Médecine Secteur Nord, Université de la Méditerranée, boulevard Pierre Dramard, 13344 Marseille CEDEX 15

J.-L. Gisclon

INRAP, Rhône Alpes-Auvergne, 11 rue d’Annonay, 69675 Bron CEDEX

G. Loison

INRAP, Languedoc-Roussillon, 52 avenue du Pont Juvénal, 34000 Montpellier

Haut de page

Droits d'auteur

© Société d’anthropologie de Paris

Haut de page