Fig. 4—Variation in the mean of the thickness of the inner table, diploe and outer table (in mm) along the mid-sagittal plane for the anatomically modern fossil Homo sapiens of Afalou Bou Rhummel and Taforalt and number of individual (N) for each landmark data. N is lower at the sutural intersections (bregma and lambda) and along the sagittal junction of the parietal bones (becauseof the sagittal suture presence). The different internal layers are not individualised where the sutures are not totally closed.
Fig. 4 - Variation moyenne de l’épaisseur (en mm) de la table interne (représentée en gris clair), du diploé (en blanc) et de la table externe (en gris foncé) le long du plan sagittal médian chez les Hommes anatomiquement modernes d’Afalou Bou Rhummel et de Taforalt et nombre d’individus (N) pour chaque point repère ou l’épaisseur des constituants internes est quantifiée. N est plus faible aux intersections de sutures (bregma et lambda)et à la jonction des os pariétaux dans le plan d’analyse en raison de la présence de la suture sagittale. Les tables denses et le diploén’ont pu être mesurés lorsqu’ils n’étaient pas individualisés en raison de la présence de sutures avec une synostose incomplète.

...

Accueil>Numéros>2006(3-4)>

Fig. 4—Variation in the mean of the thickness of the inner table, diploe and outer table (in mm) along the mid-sagittal plane for the anatomically modern fossil Homo sapiens of Afalou Bou Rhummel and Taforalt and number of individual (N) for each landmark data. N is lower at the sutural intersections (bregma and lambda) and along the sagittal junction of the parietal bones (becauseof the sagittal suture presence). The different internal layers are not individualised where the sutures are not totally closed.
Fig. 4 - Variation moyenne de l’épaisseur (en mm) de la table interne (représentée en gris clair), du diploé (en blanc) et de la table externe (en gris foncé) le long du plan sagittal médian chez les Hommes anatomiquement modernes d’Afalou Bou Rhummel et de Taforalt et nombre d’individus (N) pour chaque point repère ou l’épaisseur des constituants internes est quantifiée. N est plus faible aux intersections de sutures (bregma et lambda)et à la jonction des os pariétaux dans le plan d’analyse en raison de la présence de la suture sagittale. Les tables denses et le diploén’ont pu être mesurés lorsqu’ils n’étaient pas individualisés en raison de la présence de sutures avec une synostose incomplète.

Informations relatives au document
Bulletins et mémoires de la société d’anthropologie de Paris
Are thickened cranial bones and equal participation of the three structural bone layers autapomorphic traits of Homo erectus?
Fichier original (image/jpeg, 104k)
Fermer cette fenêtre